• ecritsdeminuit

Une cérémonie spéciale pour les César 2021 `

Une cérémonie mi-cinéma mi-contestation


L'enjeu du cinéma et plus largement de la culture française était au centre de l'attention ce vendredi 12 mars 2021 à l'Olympia de Paris.

En effet, la maîtresse de cérémonie, Marina Foïs, a choisi, pour discours d'ouverture, d'ironiser sur la situation sanitaire le temps d'un monologue. Cela a annoncé le ton de la soirée : monotone et peu concentrée, finalement, sur les récompensés, jonchée de discours politiques.



C'est Adieu Les Cons qui est reparti avec pas moins de 7 César (dont celui du meilleur film, de la meilleure réalisation et du meilleur second rôle masculin pour Nicolas Marié), Albert Dupontel étant le grand absent de la soirée.


Au total, trois films tournés dans la région Occitanie ont été récompensés lors de la 46e cérémonie des César (édition 2021) : Antoinette Dans Les Cévennes (Laure Calamy a été élue meilleure actrice), Deux, de Filippo Meneghetti, a reçu deux récompenses (meilleur premier film et celle du meilleur son), et le film d'animation Josep produit par Les Films d'Ici Méditerranée.


L''humour a été récompensé par un tout nouveau prix baptisé « César d'anniversaire », remis à la célèbre troupe du Splendid par Laurent Lafitte.


Un César d'honneur à titre posthume a également remis au regretté Jean-Pierre Bracri.


Cette soirée de récompenses, à laquelle la Ministre Roselyne Bachelot était présente mais n'est jamais apparue à l'écran, a été placée sous le signe de la contestation non dissimulée lorsque Marina Foïs annonce : " Je vous perds, madame la ministre, et je perds confiance en vous (...) Et que faire quand on a plus confiance en son ministre de tutelle, à l'heure où se joue l'avenir du cinéma et de l'exception culturelle française ? "



Corinne Masiero, artiste engagée, a laissé son franc-parler éclater et a rompu avec la monotonie et la bienséance (merci !) : chargée de remettre le trophée du meilleur costume, l'audience la voit apparaître sous une peau d'âne, référence au film de Jacques Demy (1970). Puis, retirant le costume, on la voit en Carrie White, dont la robe est ensanglantée comme dans Carrie Au Bal Du Diable, tampons hygiéniques de fortune, en guise de boucles d'oreilles. S'arrête-t-elle là ? Sûrement pas, l'actrice vedette de Capitaine Marleau revêt son dernier costume : à nue, elle arpente la scène avec des messages " Rends-nous l'art Jean ", " No culture, no futur ". Nulle image de la réaction de la Ministre présente...


Full list here : https://www.academie-cinema.org/palmares/


#cinema #cine #movie #film #cesar #cesar2021 #paris #olympia #corrinemasiero #marinafois #albertdupontel #adieulescons #culture #futur