• ecritsdeminuit

Daft Punk's Goodbye : "if love is the answer, you're home"

Retour sur un groupe français mythique


Le duo a annoncé sa séparation fin février après 28 ans de collaboration d'une élégante façon, au travers d'un clip d'une durée approximative de 8 minutes intitulé "Epilogue". Au bout de six minutes, la fin de la chanson "Touch" (ft Paul Williams), de leur opus Random Access Memories (2013) se fait entendre.

Si le graphisme japonais, les clips et les robots faisaient partie intégrante de leur image et de leur travail, ils se sont également tournés vers le cinéma le temps de deux longs-métrages.


En 2003, les Daft Punk présentent au Festival de Cannes le film d’animation japonais musical de science-fiction et sans dialogue Interstella 5555 lors d'une séance spéciale à la Quinzaine des Réalisateurs. Réalisé par Kazuhisa Takenouchi et par le studio Toei Animation, il réunit à l'image le graphisme de Leiji Matsumoto (dessinateur d’Albator) et au son la musique intégrale de l’album Discovery de Daft Punk, qui ont également coécrit le scénario.

Le synopsis : Quatre musiciens d'une autre galaxie sont kidnappés par un manager maléfique qui veut en faire le plus grand groupe sur Terre.


La BBC publie une critique élogieuse du film avec quatre étoiles sur cinq, mentionnant "une splendeur visuelle et auditive de proportions intergalactiques"


Trois ans plus tard, ils signent la réalisation de Daft Punk's Electroma. Ancien délégué général de la Quinzaine des réalisateurs, Olivier Père l'a sélectionné et le long-métrage obtient 4 nominations : Caméra d'Or au festival de Cannes 2006, 3 nominations à la quinzaine des réalisateurs 2006 (Prix "Europa Cinema", Prix "Art et Essai-CICAE" et Prix "Regard Jeune"). Après sa diffusion au Festival de Cannes, il sera montré exclusivement au cinéma du Panthéon à partir de mars 2007.

Le duo, entouré de l'équipe du film, à Cannes en 2006.


Il s'agit d'une odyssée visuelle et musicale qui suit l'histoire de deux robots dans leur quête pour devenir humains. Les deux rôles principaux de cette oeuvre plutôt expérimentale (film muet, les plans sont longs, fixes) sont interprétés par les Daft Punk ; la musique a été composée par Steven Baker.


Juste après leur tournée mondiale Alive 2007, les Daft Punk se voient proposer de composer en intégralité la bande originale du nouveau long-métrage Disney : Tron L'héritage, suite du classique de science-fiction sorti près de 30 ans plus tôt. Les deux artistes acceptent le défi et livrent une partition de 23 titres inédits, créant un véritable univers sonore en totale adéquation avec celui du réalisateur Joseph Kosinski.


Si Tron L'héritage utilise des véhicules futuristes designés par Daniel Simon, ce n'est pas la première fois que le duo montre son intérêt pour l'automobile. En effet, dans le clip de "Fresh", apparaît la Mercedes SL cabriolet rouge des années 1970.

Et dans le film Daft Punk's Electroma, la belle Ferrari 412 noire aux plaques "HUMAN"(de 1987, plus de 340 ch) est devenue indissociable du groupe. C'est à bord de la GT V12 qu'ils filent dans des paysages de westerns, dans une quête d'humanité. Ils n'ont d'ailleurs pas hésité à la mettre en vente aux enchères, après l'avoir signée à quatre mains, après la catastrophe de Fukushima de 2011, dont les profits sont intégralement revenus aux victimes (estimation à plus de 40 000$).

Enfin, pour faire la promo de leur dernier album studio, "Random Access Memories", ils s'affichent aux côtés de Romain Grosjean et Kimi Räkkönen, au Grand Prix de Monaco 2013.




Titre "Touch" (feat Paul Williams) - 2013 :

https://www.youtube.com/watch?v=0Gkhol2Q1og&ab_channel=DaftPunkVEVO


#cinema #cine #film #movie #festivaldecannes #cannes #quinzainedesrealisateurs #music #musique #daftpunk #electroma #daftpunkselectroma #interstella #interstella5555 #goodbye #aurevoir #end #fin #epilogue #randomaccessmemories #alive #GPmonaco #grosjean #rakkonen #ferrari #mercedes #tron